L’assurance trottinette électrique est-elle obligatoire ?

Un grand nombre de mondes ont opté pour l’usage d’une trottinette électrique pour faciliter leurs déplacements. Ce genre de véhicule motorisé vous offre la possibilité d’éviter les embouteillages et de profiter d’une praticité exceptionnelle. Vous projetez d’acheter une trottinette électrique ? Sachez que vous devez vous souscrire à une assurance trottinette électrique, avant de pouvoir vous déplacer avec votre engin en toute sécurité.  

L’assurance trottinette électrique est obligatoire

Une trottinette électrique est un moyen de déplacement motorisé. Tout comme les autres véhicules dotés d’un moteur, cet engin est obligé d’être assuré. En effet, les EDPM ou les Engins de Déplacement Personnel Motorisés peuvent causer des accidents. C’est pour cette raison qu’ils doivent être assurés avant de pouvoir être conduits partout. Vous souhaitez être en règle lors de vos déplacements ?   On vous recommande de penser à cette obligation.

Il est tout à fait facile de souscrire votre nouvelle trottinette électrique à une mutuelle. En effet, la démarche ne requiert pas la création d’une plaque d’immatriculation ni de carte grise. Il vous suffit de rassembler les documents nécessaires et de choisir votre assureur et votre assurance. 

L’assurance trottinette que vous devez choisir

Vous souhaitez souscrire votre trottinette électrique à une assurance ? Vous pouvez opter pour la mutuelle responsabilité civile. Ce contrat est obligatoire. Il est en mesure de couvrir les dommages que vous pouvez engendrer à autrui en cas d’accident causé par votre trottinette.  C’est une garantie qui vous offre la possibilité d’indemniser les victimes de l’accident que vous avez causé.

Il est cependant important de préciser que cette assurance ne couvre pas la réparation de votre moyen de transport s’il est endommagé. Pour bénéficier d’une meilleure protection, optez pour des garanties supplémentaires. Ainsi, vous avez le choix entre l’assurance pour le vol et pour la casse de votre engin. Grâce à ces mutuelles supplémentaires, vous pourrez obtenir une somme déterminée pour la réparation de votre trottinette électrique. Sachez également qu’une assurance peut vous aider pour les dépenses en cas de poursuite en justice. 

Assurance trottinette électrique, les conditions à respecter

Pour assurer votre trottinette électrique, il vous suffit de suivre quelques démarches et de respecter certaines conditions. Commencez par choisir votre assureur. Pour cela, on vous recommande de miser sur une compagnie d’assurance qui propose des formules dédiées aux EDPM. Sachez que les modalités de souscription dépendent de la compagnie dont vous avez choisi.

Pour que votre demande soit acceptée, vous devez avoir 12 ans minimum. Pour ce qui est de votre véhicule, il doit être conforme à la réglementation française et européenne en vigueur. Pour cela, vous devez avoir un certificat CE afin de le prouver. Votre moyen de transport doit aussi être bridé à 25 km/h et ne pas avoir subi de transformation ni de modification au niveau de sa puissance et ses performances.

Assurance trottinette électrique, les pièces à fournir

Pour valider votre contrat, vous devez aussi faire en sorte de rassembler quelques pièces. À commencer par la proposition d’assurance. C’est un document qui est signé par le souscripteur pour accord concernant :

  • les garanties choisies
  • le montant de la cotisation
  • les déclarations liées au risque
  • les éventuelles franchises.

Vous devez également ajouter à ce document une pièce d’identité et une facture d’achat de votre véhicule. Cette dernière doit être accompagnée de la marque, du numéro de série ainsi que du modèle de votre trottinette. On vous conseille également de ne pas oublier l’attestation sur l’honneur d’aptitude à la conduite du véhicule, le RIB et le mandat de prélèvement SEPA signé en cas de paiement fractionné de la prime annuelle.