Législation du CBD : les produits qui sont autorisés à la vente en Belgique

Vous allez bientôt vous installer ou passer quelque temps en Belgique. Du pays d’où vous venez, vous avez l’habitude de consommer certains produits à base de CBD. Mais c’est la première fois que vous allez vous rendre dans ce pays. Vous ne savez pas quels sont les produits au CBD qui sont autorisés à la vente dans cet État. Dans notre guide, vous allez découvrir quels sont les produits au CBD qui sont autorisés en Belgique et quels sont ceux qui ne le sont pas.

Les produits au CBD avec un taux réglementaire sont autorisés à la vente en Belgique

Il est vrai que l’Union européenne a reconnu que le CBD n’est pas une substance stupéfiante. Ce qui permet de régulariser sa vente dans les différents pays membres de cette union. Seulement, les pays sont libres d’établir la loi qui va régir sa vente et sa consommation. Pour la Belgique par exemple, il est autorisé de vendre des produits à base de CBD comme :

  • Les e-liquides pour les cigarettes électroniques.
  • Les huiles de CBD.
  • Les pâtes de CBD.
  • Les produits cosmétiques au CBD.

Mais pour que la commercialisation de ces produits soit légale et autorisée. Il est indispensable que les produits finis se présentent avec la teneur en THC établie par la loi. Ainsi, les produits dérivés du CBD doivent avoir un taux de THC inférieur à 0,2 %. Si le taux dépasse cette limite, le produit ne pourra pas être vendu et consommé en Belgique. En Belgique, les produits au CBD sont d’ailleurs commercialisés dans les pharmacies, les boutiques physiques de vente de CBD ou encore dans les sites de vente en ligne spécialisés dans le domaine. Il est toutefois important de souligner que les pharmacies ne pourront pas vendre du CBD à des fins thérapeutiques.

Les feuilles, les herbes et les fleurs de CBD sont autorisées à la vente en Belgique

En Belgique, la loi autorise également la vente et l’utilisation des fleurs et des feuilles de CBD. Mais comme pour les produits dérivés de CBD. Il est essentiel que ces éléments de la plante de chanvre respectent la limite autorisée au niveau de la teneur en THC. De ce fait, si vous voulez vendre ou acheter des fleurs ou des plantes de CBD. Vous devez vous assurer que les variétés à votre disposition se présentent avec un taux de THC inférieur à 0,2 %. C’est d’ailleurs le taux réglementaire en Europe. Mais autre ce taux, la loi stipule que les feuilles, les herbes et les fleurs de CBD à vendre ou à acheter doivent être issues d’une plante de chanvre qui fait partie des variétés autorisées dans la culture et la commercialisation. Une liste de ces variétés a d’ailleurs été établie. Vous pouvez donc la consulter pour pouvoir vendre légalement des fleurs, des herbes et des feuilles de CBD.

Les aliments et les compléments alimentaires au CBD sont interdits à la vente et à la consommation en Belgique

Si dans plusieurs pays de l’Europe, la vente et la consommation des produits alimentaires à base de CBD sont autorisées. En Belgique, il est strictement interdit de commercialiser et de consommer des aliments et des compléments alimentaires à base de CBD. Et cela même si les produits ont été créés avec une variété de chanvre autorisée comme la Sativa L. Cette interdiction s’explique par le fait que des contrôles ont révélé la présence de THC dans les aliments et les compléments alimentaires au CBD. Et comme le THC est une substance psychotrope, il est dangereux pour la santé. D’où l’interdiction de commercialiser ou de vendre les aliments et les compléments alimentaires au CBD.